Fort de l'eau 1949 Souvenir Radiophoniques... de Francis SINTES

Fort de l'eau 1949
Souvenir Radiophoniques...de Francis SINTES

 Fiflaous et Double-Tchatche.

Comme beaucoup d’anciens, s’en souviennent, ces deux compères de notre enfance sont tout simplement des héros d’émissions radiophoniques Algéroises très écoutées les Dimanches soir, avant que la télévision s’invite dans les foyers.
Ainsi, vers la fin des années quarante et tout au long des années cinquante, la TSF magique nous enchantait et les « histoires policières » ou les deux personnages principaux gesticulaient, étaient fort prisées des auditeurs français d’ALGERIE.
Sauf erreur, je pense que les comédiens acteurs et réalisateurs se nommaient Jacques BEDOS (L’oncle de qui vous savez !) et André LESAGE. (Fiflaous et Double-Tchatche : l’un louchant et l’autre bégayant. Espèces de SDF de l’époque, stimulés aux anisettes et assez « dégourdis » pour devenir auxiliaires de police, (indics ou crevettes ?) dans les rues d’ALGER, des environs et dans la casbah en particulier).
Paulette GERVAIS, Edmond MEUNIER, Max ROIRE et probablement Raymond TORTORA animaient aussi l’émission. Edmond BRUA et Tony ARBONA, journalistes fort connus à l’époque seront invités en « Guests-Stars », dans la distribution des rôles. Marthe VILLALONGA, née à FDL, y aura sans doute participé aussi ( ?).
Marcus BLOCH interprétait l’inspecteur PLUVIER et Clément BAIRAM (comédien très populaire, bien  connu des Algérois) l’inspecteur MAIGRET, pour certains épisodes ou l’action se passait en métropole.
L’auteur de ces créations typiques était un brillant et distingué fonctionnaire Algérois : Jean SIMONET (Meurtre à BAB EL OUED, Le noyé de l’HARRACH etc. ….
-La popularité de ces « pièces » policières et la particularité de ces courts moments enchanteurs, écoutés vers 21 h (Après tous les résultats sportifs du Dimanche), remplis d’humour Nord Africain « Pied-noir » avec force « Sabir » et « Pataouette », étaient « élevés ». Les commentaires sur ces diffusions occuperont les conversations dés le lendemain et une bonne partie de la semaine, dans toutes les écoles, bureaux ou usines !

Le déroulement attractif de tous ces épisodes mystérieux aux énigmes souvent incroyables se passait à ALGER, ORAN ou PHILLIPVILLE dans des stations balnéaires comme FORT DE L’EAU  et ALGER-PLAGE ou d’autres lieux populaires très connus des Algérois .Ainsi, naturellement l’auditeur « collait » aux mystères et intrigues locales, dans ces endroits suggestifs forts bien décris à l’antenne et que nous connaissions parfaitement.
Souvenez-vous de ces moments autour du « poste », avec toute la famille en demi-cercle, attentive à l’insoutenable suspense, avant l’épilogue amusant, pétillant et malicieux de nos deux acolytes farceurs.

annonce \\\"sonore\\\" des émissions policieres
l'annonce "sonore" des émissions policiéres en 1949/50 En Algerie Francaise.

La voix de son maitre ou Radiola 1953.Mais peut être un « Philips » ?
FS .Mai 2009

 

6 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

Commentaires (4)

1. 17/11/2009

Elle est née à FDL ... seulement...si j'ose écrire.(Ses parents habitaient sur la route allant à la "Verte-Rive".
Toute sa petite enfance et son adolescence, ce sont passés à MAISON CARREE, puis ALGER.
(elle n'a jamais frequantée l'école à FDL)
Il faut donc raison gardée.L'ayant aussi rencontrée(elle vient souvent à CANNES ,chez une amie),je peux vous assurer qu'elle est très rationnel.En plus particulièrement "motivée" à défendre "notre" cause.
... je là préfère à ... Roger !!!!

2. 09/11/2009

Pour Marthe VILLALONGA, j'ai eu l'occasion de la voir et de lui parler, lors d'une foire aux livres, où elle dédicassait son livre à Salon de Provence.

Elle m'a BEAUCOUP déçue!!!!

J'avais arboré "mon pin's AQUAFORTAIN"
et avec un large sourire (un peu le noeud à la gorge parce que j'étais impressionnée)je lui ai dit :
"au nom de tous les auquafortains, nous sommes fiers de vous , de votre parcours
et de votre succés."

Elle m'a simplement répondu: "Merci".
Pas un mot de plus et rien sur Fort de l'eau.Un GROS BLANC........
Trés mal à l'aise, je lui ai dit au revoir et j'ai tourné les talons.

Elle était loin de la pétillante Marthe
du cinéma.
Elle aime bien jouer les mères juives, mais à honte d'être AQUAFORTAINE??????

Depuis, dans ses films, je la trouve moins drôle!

Hélyette

3. 08/10/2009

Héllo Anny : l'été est il "encore" indien aux 3 riviéres ?
Tony ARBONA est décédé.Un de ces fils est aussi journaliste dans le sud de la FRANCE.Je demanderai à Claude CAMPS et à son fils Philippe,s'il peuvent le contacter.
See you...

Francis.

4. 27/09/2009

Coucou Francis

Merci pour ces bons souvenirs.
Tony ARBONA est le cousin de mon père. Nous avons perdu sa trace, quelqu'un saurait il ce qu'il est advenu de lui?.

Annie Arcucci

Vous devez être connecté pour poster un commentaire