Gilbert CATURLA. Hommage.

Gilbert CATURLA : hommage posthume.
Extrait du texte écrit par Giséle AMBROSINO.


Gilbert est né à FORT DE L’EAU et il nous quitte, nous les Aquafortains en ce mois de Février 2005.
De l’USFE au BCI de l’Isle sur la Sorgue, son nom restera toujours lié à celui de notre village bien aimé, à ses sportifs et à des générations de joueurs.
Grace à son dévouement, depuis de nombreuses années, nous avions la joie de nous retrouver sans soucis à la salle des fêtes de l’Isle sur la Sorgue.

Gilbert CaturlaToute sa vie fait écho à la notre. Ses souvenirs à nos souvenirs.
Sa nostalgie à la notre. Son histoire est celle de l’Algérie Française. Des Aquafortains. Du fort Turc, de la place de la mairie, de ses bals populaires, de la rue de France, large avenue de nos bonheurs, de l’insouciance.
Du soleil de l’Algérie, du bleu de notre méditerranée, du soleil brulant, du sirocco, de l’amitié…
…De l’exode dramatique, de la douleur d’abandonner la terre de nos aïeux.


Quelques valises, deux enfants… Du chagrin, mais aussi une bonne dose de courage pour quitter Fort de l’Eau, sans sa femme Justine, disparue, et reconstruire une nouvelle vie en France.
C’est Françoise, rencontrée en 1969, dans cette ville du Vaucluse, qui lui redonnera le gout à la vie et qui l’accompagnera jusqu’au bout avec la même tendresse, tranquille et fidèle d’un amour et un dévouement sans failles.

Notre affection, notre amitié et notre peine vont, elles aussi, l’accompagner jusqu’à sa dernière demeure.
Vers ce royaume de l’invisible ou l’attendent nos parents et nos amis défunts.

« Un vieux pied-noir qui meurt… C’est une page du livre de notre histoire qui se déchire ! »
Nous saurons faire en sorte que le livre de nos souvenirs, de notre histoire, ne se referme pas.
Nous continuerons avec amitié et ténacité l’œuvre de mémoire entreprise.

Merci GILBERT et au revoir.



1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire